Lutte contre la lèpre : le combat continue

Maladie tristement célèbre depuis le Moyen-Age et combat historique de l'Ordre de Malte depuis son origine, la lèpre est un fléau qui continue de sévir et touche encore plus de 3 millions de personnes à travers le monde. Cette maladie infectieuse stigmatisante dont l'incubation très lente est causée par une mycobactérie qui se transmet par voie aérienne et attaque non seulement la peau mais aussi les nerfs périphériques. A terme, des infirmités et des mutilations peuvent survenir sur les pieds, les mains ou le visage. On recense plus de 210 000 nouveaux cas de lèpre chaque année selon l'Organisation Mondiale de la Santé, dont 20% d'enfants. Si la lèpre a pratiquement disparu des pays occidentaux, il existe des zones dans le monde où elle est encore particulièrement présente, notamment en Afrique et en Asie. La répartition de cette maladie n'y est pas homogène, il existe des zones limitées géographiquement mais fortement endémiques qui peuvent représenter plus de la moitié des cas diagnostiqués dans certains pays (Likouala au Congo, Nampula au Mozambique).

Pour en savoir plus, consultez la conférence du Professeur Jean-Marie Decazes, spécialisé dans les maladies infectieuses, administrateur au sein du conseil d'administration de la Fondation Française de l'Ordre de Malte.

La Fondation Française de l'Ordre de Malte agit activement chaque année en apportant les financements nécessaires aux équipes opérationnelles de l'Ordre de Malte France qui œuvrent sur le terrain pour lutter contre la lèpre, depuis plus de vingt ans en Afrique et plus de trente ans en Asie. La formation du personnel de santé est un élément essentiel dans la lutte contre la maladie afin de permettre son dépistage précoce, l'administration des traitements médicaux, la prévention des infirmités, les opérations de chirurgie réparatrice et la mise en place projets de réinsertion sociale et de lutte contre la discrimination.

La Fondation Française de l'ordre de malte apporte les financements ncécessaires aux équipes opérationnelles


La Fondation a à cœur de poursuivre son combat contre cette endémie en renforçant son action en Afrique, continent particulièrement touché par le fléau.

Au Mozambique, elle apporte sa contribution au programme mis en œuvre dans la province de Nampula, troisième ville du pays, qui permet aux équipes de l'Ordre de Malte France de réaliser des opérations chirurgicales sur des personnes gravement atteintes par la maladie. Le soutien de la Fondation permet non seulement l'achat du matériel indispensable pour effectuer des interventions chirurgicales mais aussi des équipements pour améliorer l'hygiène des patients dans les villages. Du matériel agricole a aussi été acheté et distribué pour permettre aux patients qui le peuvent fonctionnellement de développer des cultures vivrières génératrices de revenus. La lutte contre la pauvreté et les discriminations sociales reste aussi un objectif prioritaire dans ce combat.

La Fondation Française de l'ordre de malte apporte sa contribution au programme mis en oeuvre à Nampula


Au Congo, de nombreux cas de lèpre ont été observés dans la Likouala, province située dans le nord du pays. La mise à disposition d'un budget de 60 000 euros par la Fondation en 2017 permet la mise en œuvre d'un programme de soutien aux actions de lutte contre la lèpre dans cette région :

  • Achat d'une « clinique mobile » permettant d'améliorer la disponibilité globale des moyens routiers pour apporter dans leur village des soins de base aux patients atteints de la lèpre
  • Recrutement d'un infirmier et d'un chauffeur
  • Achat de deux ordinateurs pour les infirmiers chargés de collecter les données épidémiologiques permettant de prévoir les traitements médicaux nécessaires
  • Mise en place d'un contrat pour une présence d'un mois dans la zone d'un ethnologue du CNRS/Musée de l'homme pour aider les équipes soignantes de l'Ordre de Malte à mieux comprendre ces populations de cueilleurs–chasseurs vivant dans la forêt tropicale

Le Professeur Francis Chaise, chirurgien orthopédiste responsable du programme lèpre d'Ordre Malte France, spécialisé dans le traitement des séquelles de la lèpre sur les membres, s'est rendu sur place et a pu réaliser une mission au cours de laquelle il a rencontré les autorités congolaises de la santé et plus particulièrement celles en charge de la lèpre. Il a réalisé des consultations sur des patients atteints par la maladie sur les sites d'Enyellé et d'Impfondo, et a apporté une information grand public sur les dangers de cette endémie et ses conséquences sociales.

Les conclusions de cette mission d’évaluation justifient maintenant le rythme de 2 missions par an pour apporter un support chirurgical aux patients mutilés et pour continuer la formation des personnels dédiés à cette pathologie.

La Journée Mondiale des Lépreux a été instaurée en 1954 pour solliciter la générosité du public au travers d’une importante opération de collecte de fonds. Les moyens de lutte contre la lèpre dépendent fortement de cette quête, qui permet à l’Ordre de Malte France de continuer de participer à des programmes nationaux de surveillance et de traitement.

Les 26, 27 et 28 janvier 2018, aidez-nous à lutter contre cette maladie qui handicape et qui exclut.

Pour en savoir plus

La lèpre vous dévisage. Faites-lui face. Faites un don.


POUR NOUS AIDER À SOUTENIR CE TYPE DE PROGRAMME

(Si vous souhaitez affecter votre don à une cause particulière, vous avez la possibilité de le préciser dans la rubrique « Commentaires »)


Crédit photos : ©Ordre de Malte France, ©Mauro Pinto