113ème Congrès des Notaires de France : la Fondation Française de l’Ordre de Malte présente auprès des notaires.

Du 17 au 20 septembre 2017 s’est tenu à Lille le 113ème Congrès des Notaires de France sur le thème : « Le notaire au cœur des mutations de la société ».

Ce rendez-vous annuel des notaires leur a permis de travailler sur des thématiques aussi importantes pour la société que pour la Fondation Française de l’Ordre de Malte : la famille, les solidarités, le numérique.

Lors de ces quatre jours de congrès la Fondation, aidée des bénévoles de la délégation de l’Ordre de Malte du Nord a tissé des liens avec des notaires de toute la France pour leur faire connaitre l’Ordre de Malte et ses actions en France et dans le monde.

De droite à gauche : Monsieur Jean-Pierre MAZERY, Président de la Fondation Française de l’Ordre de Malte, Professeur Didier de BROUCKER, membre de la délégation du Nord et Administrateur de l’Ordre de Malte France, Madame Marie-Astrid ROHEL, Attachée de direction de la Fondation et Monsieur Gabriel BARBRY, Délégué adjoint du Nord.

La Fondation Française de l’Ordre de Malte, habilitée à recevoir des legs et des donations dans la pérennité

La présence de la Fondation au 113ème Congrès des Notaires de France était aussi l’occasion de rappeler aux notaires son statut de fondation reconnue d’utilité publique qui lui permet de recevoir des legs et donations, en exonération totale des droits de succession et de mutation. Le notaire, en tant que conseiller des familles mais aussi des donateurs et testateurs, impliqué en tant qu’officier publique dans tout le processus de transmission peut ainsi mieux faire le lien entre le choix des donateurs et le bénéficiaire quand il s’agit d’un organisme d’utilité publique comme Fondation Française de l’Ordre de Malte.

 


Crédits photos : ©FFOM